Maison de santé

LA MAISON DE SANTE PLURIDISCIPLINAIRE DE LA CAVALERIE AURAIT-ELLE PU VOIR LE JOUR SANS LES FEMMES ?

« En politique, si vous voulez des discours, demandez à un homme.
Si vous voulez des actes, demandez à une femme »  Margaret Thatcher

En cette période où les joueuses de l’équipe de France de football sont à l’honneur, les conseillères municipales de La Cavalerie, particulièrement fières d’avoir pu inaugurer en temps et en heure la Maison de Santé  Pluridisciplinaire se sont amusées à souligner le rôle d’un certain nombre de femmes qui ont oeuvré en faveur de ce projet d’envergure. Certes la parité est devenue une obligation légale, certes la France n’est pas trop mauvaise –même s’il reste encre des progrès à accomplir- dans ce domaine, mais il n’est jamais inutile  de mettre en lumière celles qui font avancer les choses. Et les hommes font suffisamment parler d’eux non ?

UN RÔLE MAJEUR DANS LA CONCEPTION DU PROJET
Tout d’abord, il y eut le projet lui-même amené sur la table par le biais du Réseau de Santé de la Communauté de Communes Larzac et Vallées, puis d’une association où il faut noter la part écrasante des professionnelles de santé sur les praticiens de sexe masculin ! (la déontologie nous interdit de citer des noms, mais la vice-présidente est une sage-femme, il y a deux cabinets d’infirmières, une orthophoniste, une dentiste , une kinésithérapeute, une ostéopathe, une psychologue, une podologue, une sophrologue, pour l’instant….pour seulement trois ou quatre messieurs ! ). Autant dire que la touche féminine a largement orienté le projet !

LES ACTRICES DE LA MISE EN OEUVRE
Lorsque le dossier a été monté, au vu de l’ébauche réalisée par l’association, ce sont des employées municipales qui ont été mises à contribution, Cécile Déleris pour l’aspect financier et Béatrice Bessière pour les appels d’offre, le suivi du dossier, les relations avec l’assistance à maîtrise d’ouvrage et les divers arrêtés d’urbanisme, mais aussi Odile Thouvenin et Marion Boudet qui ont pris en compte la mise en service de la structure et assurent le contact avec Annabelle Bartholomes, qui gère avec son agence les divers baux des futurs occupant(e)s. Du côté de l’Etat, dont le soutien psychologique et financier a été prépondérant, notons tout de même que tout a été réalisé sous la houlette de Madame la Préfète de l’Aveyron, Catherine Sarlandie de La Robertie, mais aussi qu’au niveau de la Sous-préfecture de Millau, le dossier a été suivi par Madame Nicole Bouillon, responsable du déblocage des subventions, en liaison avec Madame Laure Bordes, Trésorière Payeuse de Nant, au titre de la DGFIP. Côté Conseil Municipal, le dossier était suivi par Céline Vincendeau, vice-présidente de la Commission Budget-Finances ! Toujours du côté des élues, ce sont Madame Emmanuelle Gazel, vice-présidente du Conseil Régional Occitanie et Madame Annie Bel, vice-présidente du Conseil Départemental de l’Aveyron qui ont largement contribué à l’octroi des subventions par ces collectivités territoriales. Grâce à toutes ces dames le projet a profité d’un financement exceptionnel.

AU CŒUR DU CHANTIER
Et même sur le terrain, les femmes ont fait profiter tous les acteurs de leurs compétences et de leurs intuitions : on a par exemple pu voir MadameCaroline Niel du Cabinet d’Architecture Condomines à chaque réunion hebdomadaire de chantier tout comme Madame Marie Bonnet du cabinet d’assistance à maîtrise d’ouvrage ACIPA. Voilà pour la coordination, en liaison avec Béatrice Bessière, mais sur le chantier même on a pu apercevoir, parmi les artisans de tous les corps de métier, une peintre qui a décoré la maison de santé ! Et bien sûr sans compter les dames du Bonheur est dans le Sud qui ont participé à la réalisation et au service du buffet d’inauguration et à la technicienne de surface en cours de recrutement pour en assurer l’entretien quotidien !

EN CONCLUSION
Loin de vouloir dénigrer les actions déterminantes de ces messieurs, les élues cavalériennes ont simplement tenu à mettre en lumière toutes les actrices de cette magnifique réalisation, de les féliciter pour leur efficacité et de les remercier l’accompagnement du projet depuis son ébauche jusqu’à son inauguration. Et comme Daniel Penac le dit, n’oublions jamais qu’  « Il faut beaucoup de femmes pour réussir un homme. » Les conseillères municipales de La Cavalerie

Mme BESSIERE – MOYSSET
Psychologue
06 14 76 96 10

Cabinet Infirmier
05 65 62 75 63

Cabinet Infirmier du Larzac
05 65 58 77 29

Mme COULET Magali
Orthophoniste
06 81 71 71 85

Mme DAVI Laetitia
Sage Femme
06 10 81 41 93

Mme LECOMTE Anouk
Diététitienne

Mme MICHARD – LE CLECH Laurence
Ostéopathe
05 65 62 04 45

Dr NGO – NGOC – DONG Jacques
Médecin
05 65 62 70 42

Mme PIERROT Nina
Orthophoniste

Mme PINARD – MONTPEYROUX Céline
Kinésithérapeute
06 50 75 36 06

Dr RUSE Florence
Chirurgien dentiste
05 65 62 71 28